La stratégie de l’océan bleu et de l’océan rouge : Quoi en déduire ?

Les stratégies de l’océan bleu et de l’océan rouge sont des méthodes mises en place pour permettre à toute entreprise de toute taille d’élargir ou de donner beaucoup plus de vigueur à sa structure. Quoi savoir sur ces stratégies ?

Qu’est ce qu’une stratégie d’océan bleu et d’océan rouge ?

Mise en place respectivement par W. Chan Kim et Renée Mauborgnes, le concept d’océan bleu permet de connaître les marchés vierges dénués de toute concurrence. De même, cette stratégie permet de ne travailler inutilement et d’être unique sur le marché. De ce fait pour un meilleur accroissement et une pérennité en Océan bleu, il va falloir dresser les barrières de la concurrence et à chaque fois actualiser le marché. Loin, il faut prioriser les questions liées au fond plutôt que celles relatives aux chiffres. Concernant le second, c'est-à-dire l’océan rouge, il faut noter qu’il est le contraire de l’océan bleu. Ici, il y existe des concurrents. Il faut mener une stratégie de marketing performant afin de pouvoir dépasser ses rivaux sur le marché. L’objectif avec cette stratégie est beaucoup plus centré sur le concurrentiel. Ce qui de ce fait rend le marché assez sanglant ; d’où le concept d’océan rouge.

De l’océan rouge vers l’océan bleu : comment s’y prendre ?

Le rêve de tous est de ne sombrer dans l’océan rouge, mais plutôt, de vivre dans le bleu. En effet, quand on navigue dans l’océan rouge, le mieux serait de ne pas se comparer à ses concurrents de façon permanente pour avoir l’idée de marcher sur leur trace. Selon l’approche de Kim et Mauborgne, il faut néanmoins faire des offres innovantes tout en réveillant les demandes. Par ailleurs, il faut mettre en pratique les méthodes de la Templus et se fixer comme but ultime le dépassement des obstacles présents.